A la recherche du tas de moules perdu

Aujourd’hui je vous emmène à Lille pour la plus grande braderie du monde : plus de 2 millions de visiteurs sur 2  jours, plus de 500 000 kilos de moules, soit  plus de 666 666 litres de moules mangées en 48 heures. On pourra même en manger toute la nuit de samedi à dimanche. Et il y aura… des gros tas de moules. Il y a deux ans pas de braderie, l’an dernier pas de tas de moules dans les rues.

Évoquez la Braderie de Lille avec des touristes, c’est d’abord de ça qu’ils vous parlent : les selfies avec des tas de moules instagrammés aux quatre coins du monde. C’est LA chose à voir, le Manneken-pis, le Taj Mahal de la Braderie ! Cette année, on nous le jure, les tas seront de retour et plus hauts que jamais. Et la moule, star de la Braderie, déclinée en magnets, porte-clés et autres mugs à l’Office du Tourisme sera aussi vendue avec ses frites.

Mais quelle variété de moules aurez-vous dans votre marmite?

Pour moitié, de la bouchot. C’est la meilleure. On le rappelle, ce n’est pas une provenance mais un mode d’élevage sur pieux : les bouchots. La plus renommée est celle de la Baie du Mont-Saint-Michel, mais plus près de Lille, celles de la Côte d’Opale, de la Baie d’Authie, de la Baie de Somme sont excellentes aussi.

Et en renfort de la bouchot, il y aura de la Hollandaise de Zélande en quantité, moins fine mais un peu moins chère.

On n’a pas toujours mangé des moules à la Braderie !

Au Moyen Âge, on y mange surtout des volailles. Début XXème toujours pas de moules. Le Journal des débats évoque en 1905 « saucissons, cervelas, petits pains fourrés, poissons secs ». Selon L’Intransigeant, en 1933, « les marchands de moules et de frites notamment, car il est de tradition d’en manger à la braderie, firent des affaires d’or » : leur apparition s’est faite entre les deux. Les brasseries bruxelloises proposaient déjà des moules-frites depuis un bon moment…

Vous voulez vivre et manger comme les Lillois ? Mangez des moules ! Préparez-les le plus simplement, à la marinière, avec des frites achetées à la friterie du coin, mangées à même la barquette, comme à la Braderie, et une bonne bière. Vous pouvez manger et brader en même temps via leboncoin, un site qui vient du Nord.

Vous ne savez pas préparer vos moules ? Un site s’impose, celui de Chef Simon : parce qu’il est aussi connu qu’intéressant et pédagogique ? Oui, mais aussi parce qu’il est lillois !

Recette de moules de Chef Simon

Si vous ne venez pas à la Braderie cette année, réservez votre premier week-end de septembre l’année prochaine : http://www.braderie-de-lille.fr/

Demain, je vous emmène à Arleux.

1 Commentaire

  1. Casey Schalow 18 janvier 2019 at 19 h 37 min

    I would like to thnkx for the efforts you have put in writing this web site. I’m hoping the same high-grade blog post from you in the upcoming also. In fact your creative writing skills has inspired me to get my own web site now. Actually the blogging is spreading its wings fast. Your write up is a good example of it.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *