FESTIVAL DE PARME

Aujourd’hui je vous emmène à Parme où a commencé ce week-end le XXIème Festival del Prosciutto di Parma qui durera jusqu’au 9 septembre : vous avez peut-être encore le temps de vous y rendre ! Chaque jour, des événements culturels, des démonstrations culinaires, des dégustations…

Longtemps synonyme de grand luxe, le jambon de Parme a été un peu démocratisé par sa production massive. Sa qualité justifie un certain prix. Du sel pour unique conservateur, mais avec parcimonie, grâce au savoir-faire de maîtres saleurs ; une longue maturation de 12 mois minimum…

La photo est belle : de pittoresques Italiens produisant des jambons dans la tradition la plus stricte. Le monde est un beau village global : de New York à Tokyo, c’est un peu des flaveurs de Parme qui s’échappent du blister qu’on ouvre. Le bonheur du gourmet ne fait pas celui du cochon : une série de scandales a récemment mis à mal les belles images. Et ça n’arrive pas qu’en Italie.

Avec 9 millions de jambons vendus l’an dernier (il faut fournir à la demande), l’élevage intensif s’est normalisé. D’aucuns diront qu’il faut arrêter de manger de la viande. Ce n’est pas l’objet de ce post, mais on peut être sensible aux labels de qualité et se demander pourquoi il n’y en a pas un qui garantisse le bien-être de tous les animaux jusqu’à leur dernière heure.

La recette :

Jambon de Parme, soupe de melon vert avec une larme de chartreuse

4 tranches de jambon de Parme

1 melon vert

1 grosse larme de chartreuse verte ou une petite d’Élixir végétal de la Grande-Chartreuse

10 g de vert de courgette (épluchures)

Pelez le melon à l’aide d’un économe et jetez la partie verte. Coupez en deux, épépinez. Évidez le melon à l’aide d’une cuillère et placez la chair dans le bol de votre mixer.

Pour la partie blanche, plus dure, goûtez-là : si elle a un goût agréable proche de celui du concombre, placez-la dans le bol du mixer ; si elle est un peu trop dure, gardez-la pour la cuire : elle fera une excellente soupe avec des courgettes.

Passez une vingtaine de secondes la peau de courgette au micro-ondes. Ajoutez-la à la chair à mixer. C’est juste pour la couleur, cela donnera un joli vert pâle. Mixez le tout avec la chartreuse. Ajoutez un peu d’eau si nécessaire. Servez frais.

Accompagnez avec le jambon, si vous voulez.

Site du festival

Article du Parisien sur les scandales

Demain je vous emmène en Sicile.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *