Le 8 janvier 2009, les médias annonçaient que « le plus grand pâtissier du monde » nous avait quittés. Hyperbole pas si excessive puisque Gaston Lenôtre laissait derrière lui un empire du goût avec des boutiques internationales et une école ayant formé les plus grands (Pierre Hermé s’y perfectionna).

C’est lui qui dé-sucra, simplifia, allégea, en somme modernisa la pâtisserie française. S’il n’était pas le premier à la faire connaître, elle lui doit son rayonnement dans le monde.

Ce passeur de savoirs et de saveurs remit au goût du jour le financier, fit du succès et de l’opéra des incontournables, créa le concorde, la feuille d’automne (dont le visuel fut repris par Bernachon pour son gâteau du président ) et tant d’autres recettes indémodables.

Crédit photo : Boutique Lenôtre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *